DESALTO

Un nouveau catalogue n’est pas seulement un outil opérationnel, mais il représente en même temps la sédimentation d’un parcours, la narration d’un voyage. Et quand ce récit, cohérent, linéaire, se poursuit depuis vingt ans, la situation devient alors beaucoup plus intéressante. C’est ce que s’avère être Desalto, qui a fêté son vingtième anniversaire en 2010. Vingt ans font de Desalto une entreprise jeune, mais aussi en même temps une entreprise historique. Desalto se pare de l’un et de l’autre titre : une fraîche jeunesse qui permet de relier des chaises-icônes avec des portemanteaux comme signes graphiques de design tracés dans l’air, avec des tables flexibles, comme la vie quotidienne est flexible. Mais, comme nous sommes en train de le dire, le catalogue Desalto pénètre aussi dans l’histoire du design. La même histoire qui voit les quatres frères Orsenigo, au début des années 90, imaginer, en partant de l’usine familiale qui traditionnellement travaillait le métal, une réalité qui répondait au mieux au besoin du temps. L’historicité est liée à la jeunesse par une particularité remarquable, c’est-à-dire la notion de la recherche technologique appliquée à Desalto. Une recherche complexe et sophistiquée, supportée pars les machineries les plus modernes, mais toujours délibérément « discrète » dans ses résultats, une capacité technique qui n’est jamais exhibée en soi-même, mais elle est toujours fonctionnelle avec un résultat de clarté et de simplification. En fait, il y a deux secrets : d’abord Desalto est encore aujourd’hui un « fabricant de design » et il n’est pas devenu un « éditeur de design ». Distinction plus qu’importante dans un monde qui a vu se dissoudre progressivement le lien essentiel entre le projet et le territoire. Deuxièmement : pour un engagement ferme de la propriété, le processus entier de production est effectué conformément aux dernières normes de sauvegarde environnementale. De l’ensemble des toutes ces particularités on obtient un catalogue qui est plus qu’un catalogue : il est la représentation d’une idée de l’habitat.